Le 5 mai, c’est la fête des enfants au Japon !

À cette occasion, on hisse des manches à air en forme de carpes au-dessus des maisons et des fleuves : les koinoboris (« koi » voulant dire « carpe » et « nobori » à la fois « remonter » et « drapeau »).

Cette tradition, qui remonte à l’époque Edo, a pour but de souhaiter aux enfants la bonne santé et la réussite, à l’image de ces robustes poissons d’eau douce qui avancent à contre-courant…

« La vie ne sera pas facile. Ne perdez pas face à l’adversité. Battez-vous comme les carpes se débattent pour remonter le courant », semblent-elles dire…

Alors, avec une journée de retard, j’envoie tous mes voeux de santé et de bonheur à vos enfants !

201605-koinobori2

Ci-dessus : les koinoboris à côté de chez nous, au-dessus de la rivière Ookagawa à Kamioooka. Bébé a fêté ses 9 mois et est de plus en plus intéressé par tout ce qui l’entoure !